Info COVID

Dernières informations à jour concernant les mesures contre la COVID-19.

Vaccination

A compter du 26/07/2022, la 2e dose de rappel recommandée est étendue :

  • aux personnes âgées de 60 ans et plus
  • aux adultes âgés de 18 à 60 ans identifiés comme étant à risque de forme grave de Covid-19 
  • aux femmes enceintes, dès le 1er trimestre de grossesse 
  • aux personnes vivant dans l’entourage ou au contact régulier de personnes vulnérables ou immunodéprimées
  • aux professionnels de santé, quel que soit leur âge ou leur état de santé
  • à l’ensemble des salariés du secteur de la santé et du médico-social, aides à domicile intervenant auprès de personnes vulnérables, aux professionnels du transport sanitaire, aux pompiers, quel que soit leur âge, mode d’exercice et état de santé.

La deuxième dose de rappel doit être administrée :

  • dès 3 mois après le premier rappel pour les personnes sévèrement immunodéprimées, quel que soit leur âge, les personnes âgées de 80 ans et plus, ainsi que pour les résidents en EHPAD
  • dès 6 mois après le premier rappel pour les autres personnes éligibles.

En cas d’infection Covid, il est recommandé de respecter un délai minimal de 3 mois après l’infection, en respectant un délai minimal de 6 mois après l’injection.

⇒ Consulter l’infographie

Activité partielle / Chômage partiel

L’activité partielle dérogatoire est prolongée pour les salariés vulnérables jusqu’au 31 janvier 2023, s’ils ne peuvent pas travailler totalement à distance et répondent à l’une des trois conditions alternatives suivantes :

  • Justifier d’un critère de vulnérabilité à la COVID-19 listé dans le décret n° 2021-1162 du 8 septembre 2021 (hors cas des immunodépressions sévères) et être affecté à un poste de travail pour lequel l’employeur n’est pas en mesure de mettre en place des mesures de protection renforcées et susceptible d’exposer le professionnel à de fortes densités virales tels que les services hospitaliers de 1ère ligne ou des secteurs covid-19 ;
  • Etre atteint d’une immunodépression sévère, telle que définie par l’avis en date du 6 avril 2021 du Conseil d’Orientation de la Stratégie Vaccinale et le DGS-URGENT n°2021-52 ;
  • Justifier d’un critère de vulnérabilité à la COVID-19 listé dans le décret n° 2021-1162 du 8 septembre (hors cas des immunodépressions sévères) et justifier, par la présentation d’un certificat médical, d’une contre-indication à la vaccination.

⇒ Consulter la FAQ du Ministère du Travail

Port du masque

Depuis le 14/03/2022, le port du masque n’est plus obligatoire en intérieur. Depuis le 16/05/2022, le port du masque n’est plus obligatoire dans les transports en commun. Cependant, il est fortement recommandé de porter un masque dans les lieux de promiscuité, les espaces clos et dans les lieux d’affluence.

Le port du masque est requis dans les établissements de santé et médico-sociaux ainsi que dans les lieux d’exercice des professionnels de santé.

Pass sanitaire / Pass vaccinal / Obligation vaccinale

Depuis le 14/03/2022, le pass vaccinal est suspendu dans tous les endroits où il était exigé. Le pass sanitaire reste toutefois en vigueur dans les établissements de santé, les maisons de retraites, les établissements accueillant des personnes en situation de handicap.

L’obligation vaccinale pour les salariés des secteurs concernés reste en vigueur.

Recommandations en entreprise

Depuis le 15 mars 2022, le protocole sanitaire en entreprise est remplacé par un guide repère des mesures de prévention des risques et de contamination au COVID-19 (mis à jour le 01/08/2022).

Dernières actualités

Info Partenaires

Informations provenant de nos partenaires en santé travail