Le médecin du travail est membre de droit du CHSCT et assiste aux réunions avec voix consultative.

A titre consultatif, le médecin du travail participe aux réunions du CHSCT, au même titre que le chef du service de sécurité et des conditions de travail (à défaut, l’agent chargé de la sécurité et des conditions de travail). Occasionnellement, toute personne qualifiée de l’établissement désignée par le comité peut être invitée aux réunions du CHSCT. Ainsi peuvent aussi être invités aux réunions pour leurs compétences techniques, différents acteurs dont les Intervenants en Prévention des Risques Professionnels, l’Infirmière, l’Assistante sociale…