Intégrer la prévention des risques professionnels : le poste de conditionnement-emballageDans le cadre du Plan Régional de Santé au Travail en région Centre, le CIHL et les partenaires (CARSAT, ARACT, MSA, DIRECCTE Centre, et Association Régionale des Industries Alimentaires du Centre) ont mené une action de prévention des Troubles Musculo Squelettiques (TMS)

dans les industries agro alimentaires et plus particulièrement aux postes de conditionnement emballage.

A l'issue de cette action de prévention des risques aux postes de conditionnement et d'emballage dans le secteur de l'agroalimentaire, des outils de capitalisation et de sensibilisation ont été développés.

Il s'agit de :

  • Un livret : « REALISATIONS EN ENTREPRISE » dont les objectifs sont :
    • Présenter les différentes actions de prévention dans les entreprises,
    • Alimenter une réflexion sur les problématiques communes rencontrées sur les postes de conditionnement-emballage,
    • Permettre de développer des outils et des méthodes transférables dans les autres entreprises du secteur.
  • Un guide thématique
    Il met en évidence l’interaction forte entre les différents acteurs de l’entreprise dans une démarche d’accompagnement comme celle-ci. Il amène une réflexion sur l’organisation du travail et sur la prise en compte des problématiques dans la conception des postes de travail.
  • Un DVD intitulé « Les visages de l’emballage »
    Il a pour objectif de sensibiliser et promouvoir les bénéfices de la prévention pour l’opérateur et l’entreprise.
    2 entreprises participantes sur 2 thématiques :
    • « La prévention c’est aussi conserver voire améliorer la production »,
    • « Démarches et acteurs de la prévention en entreprise ».

 

Ces outils de prévention peuvent être utilisés par les préventeurs au cours de leurs différentes missions au sein de l'entreprise.

Evaluation des risques de TMS dans les entreprises de la logistique du secteur nord orléanais, une action de prévention des TMS en région Centre.

Contexte de l’action de prévention des TMS en région Centre

Les activités de logistique, transport et tri de colis ou d’objets, magasins de réception et expédition, préparation de commandes comportent des gestes répétés et peuvent être à l’origine de maladies professionnelles touchant principalement les articulations des membres supérieurs et le dos, appelées troubles musculo-squelettiques (TMS). 



Cinq médecins du travail du Comité Interentreprises d’Hygiène du Loiret (CIHL) ont souhaité mener une action de prévention et de réduction du risque TMS dans les entreprises de logistique (ou ayant une activité de logistique) dont ils assurent la surveillance.

 

Les acteurs de l’action de prévention des TMS en région Centre

Pour effectuer cette action de prévention des TMS, le CIHL a décidé de s’associer aux autres préventeurs de la région centre :

  • l’Association Régionale pour l’Amélioration des Conditions de Travail de la région Centre (ARACT Centre),
  • La Caisse d’Assurance Retraite et de la Santé au Travail du Centre (CARSAT Centre)
  • Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (DIRECCTE) du Centre

L’action de prévention des TMS en région Centre

Analyse des conditions de travail des opérateurs travaillant dans le secteur de la logistique au niveau du Loiret

L’analyse, réalisée au sein de quatorze entreprises, a permis d’identifier les différentes contraintes liées à l’activité de logisticien en fonction du de l’organisation et des postes de travail (réception, expédition, préparation de commandes, conditionnement à façon).
La manutention, très présente dans ce domaine d’activité, n’est pas une simple activité mécanique mais est issue d’une stratégie complexe où les prises d’informations sont les composantes les plus importantes du travail.
Ces prises d’informations efficientes ne peuvent l’être qu’avec l’expérience peu présente dans ce secteur d’activité (33% des salariés avaient moins de 6 mois d’ancienneté).

Les préconisations techniques et organisationnelles

Face à ces contraintes, des préconisations techniques et organisationnelles ont été formulées au niveau de l’entreprise. Un rapport restitue les éléments principaux et propose des pistes de réflexion à adapter en fonction du contexte de chaque entreprise.

Modules de formation-action

Suite à ces interventions, des modules de formation-action, en partenariat avec les différentes instances régionales de prévention, ont été proposées au secteur d’activité.
L’objectif était d’apporter à deux salariés de chaque entreprise des éléments théoriques et pratiques pour appréhender les troubles musculo-squelettiques au sein de leur structure.